L'Actu du Festival !
8ème édition, 30 novembre et 1er décembre :
un week-end fort en découvertes et en émotion !
19 films vus, 15 soumis aux appréciations du public et du jury, et 4 films primés :


Le jury présidé par Dominique Cabrera a attribué 3 prix à l'issue de la séance de clôture du Festival à Commune Image.


MIJN OUDERS, ET MOI de Stéphane Bergmans,
Grand Prix du jury
50’ - 2012 - Documentaire - Belgique

A 28 ans, après une rupture amoureuse, le réalisateur Stéphane Bergmans se retrouve temporairement sans logement et il se voit contraint de retourner vivre chez ses parents. Mais en emménageant dans la maison qui l’a vu grandir, le cinéaste a l’étrange impression de revenir habiter dans une famille d’accueil.
Instinctivement, il se met à filmer ses parents en tentant de répondre à l’étrange question qui lui est venue à l’esprit : “ Mais qui sont donc ces étrangers? ”



CASA de Daniela de Felice, Prix du jury
55’ - 2013 - Documentaire - Italie

J’avais envie d’attraper des images avant de tout quitter. J’avais envie de filmer ma mère et mon frère parce que je les trouve beaux.
Parce que je n’ai pas filmé ce qui a disparu.
Autour d’un accordéon, d’un hippocampe ou d’une boîte de scarabées, dans une cuisine au repos, je voulais évoquer avec eux ce dont cette maison a été témoin. L’écho de la vie dans ces murs. La douceur, l’amour, la famille. Derniers petits rituels avant de partir, apaisés.



BON PAPA, UN HOMME SOUS L'OCCUPATION de Leïla Férault, Mention spéciale du jury
69' - 2007 - Documentaire - France

«De la petite à la grande histoire : mon enquête sur le passé obscur de mon grand-père sous Vichy. Les silences dans une famille marquée par la Shoah d’un côté et la collaboration de l’autre.»



Les votes du public ont récompensé :


PRINCESSES DE BOSSEDI de Josza et Emmanuel Anjembe,
Prix du Public

54’ - 2013 - Documentaire - France

Emmanuel et Josza Anjembe font parler leurs tantes et leur mère sur leur histoire : nées princesses au Cameroun, elles sont toutes devenues françaises pour différentes raisons.